Vous êtes ici

Block title
Block content

Ramenons les élections à la maison

80 jours pour convaincre. Les dimanche 23 avril et 7 mai, les Français seront invités aux urnes pour choisir la nouvelle direction que prendra notre pays. Rarement une élection n'aura été aussi indécise et commentée.

Entre les surprises des primaires, la multiplicité des débats et les nouvelles idées qui émergent, nous vivons une période charnière. C'est pourquoi l'IRG, à travers ce blog, souhaite ramener les élections à la maison. Car une élection ne doit pas être le choix d'un homme providentiel. Elle n'est pas davantage l'affaire d'une élite politique, économique ou journalistique coupée de sa base. L'actualité récente nous montre d'ailleurs l'étendue du fossé abyssale qui s'est creusé ces dernières décennies.

La montée des nationalismes et les enjeux environnementaux nous rappellent que l'ensemble des acteurs, tant nationaux que locaux, doivent faire partie intégrante de ce changement de gouvernance. Ils en ont même le destin entre leurs mains, encore faut-il les écouter. Citoyen-ne-s, associations, syndicats, universités, élus locaux, think-tanks voire petites et moyennes entreprises, chacun peut et doit peser dans le débat démocratique.

À travers les champs de compétences de la transition écologique, du changement de paradigme démocratique et l'essor des nouvelles technologies, l'IRG s'engage à donner la parole à tous ces acteurs pour y faire émerger des solutions concrètes tout au long de la campagne présidentielle jusqu'aux législatives. Face à un système global dans l'impasse à tous les étages, il devient dès lors essentiel de remettre de l'humain dans le débat électoral et au-delà. Le changement de temporalité est essentiel à l'heure où il apparait impossible de résoudre tous les maux d'une société en seulement cinq ans.

Face aux défis structurels qui se posent devant nous, il faudra assumer le fait que nous ne vivons qu'une étape du processus. Les nombreuses propositions qui ornent les Unes de la presse doivent être passées au crible. Transition agricole et alimentaire, passage à la VIème République, revenu universel, taxe robot ou planification écologique... Elles concernent tous les étages de notre société. Il s'agit par conséquent de sortir du flou au profit du concret, d'oxygéner la démocratie, remettre chacun et chacune au cœur de la gouvernance. C'est ramener les élections à la maison.